frendear 09 72 27 65 17 contact@voyager-en-georgie.com

La citadelle de Dmanisi en Géorgie

Située à environ 85 km au sud-ouest de la ville de Tbilissi et à une altitude d’environ 1000 mètres. Le site archéologique est situé sous les ruines d’une ville médiévale, sur un éperon rocheux qui s’élève à près de 100 mètres de hauteur. Les coulées de lave qui ont formé cette avancée ont été datées avec précision, ce qui rend le site de Dmanisi absolument indispensable et quasiment révolutionnaire.

Dmanisi: un joyau archéologique à découvrir absolument !

Située dans la région de Kvemo Kartli, dans le sud de la Géorgie, cette citadelle est l’un des sites archéologiques les plus importants de la région.

Le complexe est composé de plusieurs bâtiments, y compris une cathédrale du VIe siècle, une forteresse du XIIIe siècle et un palais royal du XVIIIe siècle. La citadelle est également connue pour son important site archéologique, qui a été découvert dans les années 1980.

Le site archéologique de la Citadelle de Dmanisi est célèbre pour les nombreuses découvertes importantes qui y ont été faites. En 1991, une équipe d’archéologues a découvert les restes de plusieurs individus, datant de plus de 1,8 million d’années. Ces restes ont été identifiés comme appartenant à des ancêtres humains primitifs, ce qui en fait l’un des sites les plus importants pour la recherche sur l’évolution humaine.

Le Musée national de Dmanisi est un lieu exceptionnel qui nous permet de faire des découvertes étonnantes et qui nous amène à reconsidérer notre vision de l’évolution humaine. On y observe notamment les crânes de cinq hominidés préhistoriques découverts sur place, ainsi que des ossements humains, des crânes d’espèces animales disparues bien conservés et des outils en pierre datant de 1,7 à 1,8 million d’années. Le Musée abrite également les ruines d’une ville médiévale construite sur des vestiges datant de l’âge du Bronze et du Fer. Les amateurs d’histoire et d’archéologie ne manqueront pas d’être surpris lors de leur visite.

Le site archéologique de Dmanisi

La découverte d’ossements prégistoriques

En 1999, puis en 2001, une équipe d’archéologues a découvert plusieurs crânes à Dmanisi, tous datant d’environ 1,8 million d’années. Ces crânes appartenaient à des individus différents et ont montré des différences importantes par rapport aux autres fossiles humains connus à l’époque. Ces découvertes ont montré qu’il y avait une plus grande diversité humaine à cette époque que ce que l’on pensait auparavant. Cette mandibule était différente de tous les autres fossiles humains connus à l’époque, ce qui a conduit à la création d’une nouvelle espèce, Homo georgicus.

Les fossiles humains trouvés à Dmanisi ont également fourni des informations importantes sur l’évolution de l’Homme en Eurasie. Les premiers humains ont commencé à migrer en Eurasie il y a environ 1,8 million d’années et les fossiles humains trouvés à Dmanisi montrent qu’ils étaient plus diversifiés que ce que l’on pensait auparavant. Les fossiles montrent que ces premiers humains avaient des morphologies variées, suggérant une grande diversité au sein d’une même espèce.

La découvertes d’outils préhistoriques

Les découvertes dans le site archéologique de Dmanisi ont également fourni des informations importantes sur les premiers outils en pierre. Les archéologues ont trouvé des outils en pierre qui ont été fabriqués à partir de roches locales, ce qui montre que les premiers humains ont utilisé des outils en pierre à des endroits différents dans le monde. Les outils trouvés à Dmanisi sont considérés comme les plus anciens outils en pierre de la région du Caucase.

En plus des découvertes de fossiles humains et d’outils en pierre, les fouilles à Dmanisi ont également révélé d’autres informations importantes sur la région. Les archéologues ont trouvé des restes d’animaux, tels que des rhinocéros, ainsi que des restes de plantes. Ces découvertes ont permis de mieux comprendre l’environnement dans lequel vivaient les premiers humains à Dmanisi.

Les découvertes à Dmanisi ont eu un impact important sur notre compréhension de l’histoire de l’Homme. En particulier, les découvertes de fossiles humains ont montré que les premiers humains étaient plus diversifiés qu’on ne le pensait auparavant.

Court métrage sur les travaux sur le site de fouilles de Dmanisi.

Découvrez la Géorgie, berceau des premiers hominidés en dehors de l’Afrique. Des traces de sociétés agricoles précoces ainsi que les racines les plus anciennes de la culture du vin dans le monde y sont découvertes.

Peut également vous intéresser

Procédez à la réservation

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aider ?